Logo Domaine La Colombe – 1173 Féchy

Réserve

Verso Nature

Pinot gris

La Côte Appellation d’origine contrôlée

Il s’agit d’une mutation grise du Pinot Noir. Ses grappes sont assez compactes, ses baies petites, rose gris, et il a une pellicule assez fine. Macéré avec ses baies pendant le temps de la fermentation, c’est ici l’envers, l’autre face du Pinot Gris, le Verso !

Température de service: 10-12
commander en ligne
Remettre à zéro les choix pour voir d'autres options

Prix unitaire: CHF Loader

Quantité

Réserve

La patine du temps

Des rendements très bas, une sélection de vieilles vignes, un élevage prolongé et un vieillissement en bouteille avant la mise sur le marché concourent à l’éclosion de crus racés et épurés. La quête de cette insaisissable perfection est au cœur de notre métier : ces cuvées d’exception confirment notre foi dans la nature et dans la vie. Au-delà d’une réussite, une récompense !

MILLÉSIME

Vendanges 27 septembre 2021

Nous avons échappé aux épisodes de gel en avril, mais les fortes pluies en juin et juillet ont apporté une importante pression de mildiou, faisant de 2021 une année particulièrement difficile.

Après une fin de saison favorable pour la maturation de baies, nous avons débuté les vendanges le 27 septembre avec des Pinot noir à 95°Oe, puis les Chasselas autour de 77°Oe.

Même si les volumes sont légèrement inférieurs à la moyenne, 2021 s’annonce être un très bon millésime :  structurés (faible récolte), fruités (année fraîche), cristallins (belle acidité noble). Comme si les vignes avaient lutté pour donner le meilleur d’elles-mêmes.

cave-maturite

nos vins

Apex

Chardonnay et Pinot Noir
CHF 31.00
unité - 75 cl

La Grive

Gamaret et Garanoir
CHF 29.00
unité - 37.5 cl

Colombe Rouge

Merlot, Gamaret...
CHF 31.00
unité - 75 cl

Girarde

Pinot noir
CHF 42.00
unité - 75 cl

Colombe Noire

Pinot noir
CHF 31.00
unité - 75 cl

Colombe Grise

Pinot gris
CHF 28.00
unité - 75 cl

Amédée

Savagnin
CHF 32.00
unité - 75 cl

Poissons de nos Lacs, Editions FAVRE 
Recettes de nos grands chefs 
    

 
Le commentaire de Frédy Girardet
«Ce vin racé accompagne volontiers les plats corsés ou épicés : foie gras de canard chaud, gratin de crustacés ou soupe de coquillages, ou brochette de queues de langoustines sur un lit d’endives relevées d’une pointe de curry.»

Millésime 2004 dégusté le 17 septembre 2005
En accompagnement de Fondant de foie gras de canard aux raisins et aux noix
«Cépage toujours riche en sucre et d’une acidité modérée, il développe des arômes complexes et une structure racée.»

 Le Matin du 25.09.2005
Un pinot grisant
http://www.lacolombe.ch/revue/colombeRP_3413593.PDF

Verticale de Pinot Gris du 9 mars 2012

2010 : Nez net, ouvert et expressif. Fruit mûr, exotiques, ananas, litchi, citron vert. Attaque franche, sèche et fruitée. Bouche sur une acidité présente et enrobée, fondue. Vin tendu, frais et digeste.

2009 : Nez fin, moins expressif que 2010. Pêche blanche, kumquat, jus d’ananas. Attaque ronde, souple et croquante. Reprise en milieu, acidité fondue, agréable, conférant de la fraîcheur. Fruit mûr, noyau de pêche. Finale longue, fruitée et solaire.

2008 : Nez ouvert, limpide, fruit mûr, vanille. Attaque délicate, belle structure. Vin ciselé, frais, sur le fruit, l’écorce, le zeste. A point.

2006 : Nez ouvert, note d’évolution, tilleul. Attaque ronde, caressante. Le vin est croquant, gourmand, sur le fruit. Beau milieu de bouche, plein et souple. Finale moyenne et mûr. Un délice maintenant, c’est un vin séducteur.

 

2004 : Nez ouvert. Bien qu’évolué, il conserve encore du fruit. Ronde et caressante, l’entrée de bouche précède un corps en demi-concentration, tout en charme, sur le bois doux, réglisse fin. Finale moyenne. Vin encore debout, qui fait plaisir.

 

2003 : Nez ouvert, très mûr dans son expression (millésime !), mais pas cuit. Le vin est puissant, charnu, mais il lui manque un peu de finesse toutefois. Il se déguste encore aujourd’hui, dans un style baroque et hors norme.

21 mai 2019
Cher Raymond
Le 2012 Pinot Gris se boit si bien, tant de fraîcheur avec une touche de miel, noisette et le soupçon de notes de bois d’automne.
Montre bien qu’on peut garder les (certains) blancs suisses.
Amicalement
Per-Henrik