Logo Domaine La Colombe – 1173 Féchy

Réserve

Colombe Noire

Pinot noir

Appelation d’origine controlée - La Côte

Ce Pinot Noir de garde est issu de vignes de cinquante ans et plus. Après une macération longue (plus de 20 jours), le vin est entièrement élevé en barriques
ou en foudres pendant 10 à 18 mois, selon la typicité du millésime. Un vin délicat qui a de la race, dans un registre de petits fruits rouges, de pétales de rose, de cerise. Comme tout Vaudois de pure souche, ce vin a besoin de temps pour révéler sa profondeur et sa complexité. Il ne faut pas le brusquer!

 

 

texte_ColombeNoire
Température de service: 10-12
commander en ligne
Remettre à zero les choix pour voir d'autres options

Prix unitaire: CHF Loader

Quantité

Réserve

La patine du temps

Des rendements très bas, une sélection de vieilles vignes, un élevage prolongé et un vieillissement en bouteille avant la mise sur le marché concourent à l’éclosion de crus racés et épurés. La quête de cette insaisissable perfection est au cœur de notre métier : ces cuvées d’exception confirment notre foi dans la nature et dans la vie. Au-delà d’une réussite, une récompense !

MILLÉSIME

Vendanges 10 septembre

La date d’éclosion des bourgeons nous prédisait une année normale, avec des vendanges en octobre, comme de coutume dans notre région. Mais le laps de temps jusqu’à la floraison a rarement été aussi court : seulement 49 jours contre 62.5 jours en moyenne grâce à un temps chaud et ensoleillé !

Nous avons donc commencé la cueillette le 10 septembre, avec des raisins de qualité absolument irréprochable et des températures frisant encore les 30 degrés. C’était un des plus beaux et plus longs étés jamais enregistrés.

Les fermentations se sont bien déroulées. Les derniers sucres se sont transformés en alcool. Etape cruciale, révélatrice des subtilités du raisin. Par respect du travail à la vigne, nous vinifions dans le même état d’esprit. Notamment, par l’usage de levures indigènes ou l’absence de soufre, ce qui nous fait vivre des aventures parfois surprenantes… La dégustation est donc quotidienne. Nous surveillons les vins avec curiosité et intérêt, ce qui nous permet de doucement guider chaque cuve par des contrôles de températures ou des transvasages.

Nous nous réjouissons de vous revoir à notre caveau pour déguster ce millésime 2018, qui offre des vins avec du corps et de très belles concentrations d’arômes.

cave-maturite

nos vins

Apex

Pinot noir, Chardonnay
CHF 28.00
unité - 75 cl

La Grive

Gamaret, Assemblage
CHF 28.00
unité - 37.5 cl

Colombe Rouge

Gamaret, Syrah...
CHF 27.50
unité - 75 cl

Girarde

Pinot noir
CHF 37.00
unité - 75 cl

Ecce

Amigne
CHF 29.00
unité - 75 cl

Chardonnay Réserve

Chardonnay
CHF 27.50
unité - 75 cl

Colombe Grise

Pinot gris
CHF 27.50
unité - 75 cl

Amédée

Savagnin
CHF 32.00
unité - 75 cl

Le commentaire de Frédy Girardet
«La structure de ce vin s’épanouira avec du gibier à plumes et des volatiles aux saveurs intenses et raffinées : perdreau rôti, canard nantais cuit rosé, épigrammes de pigeonneau à la chapelure de truffes.»

Millésime 2003 dégusté le 17 septembre 2005
En accompagnement de Rouelle de volaille aux chanterelles, riz soufflé aux poireaux
«Ce vin est entièrement élevé en barrique de chêne pendant 12 à 16 mois. Après 3 à 5 années de garde, il offre un nez intense et délicat dans un registre de petits fruits et de pétales de roses.»

Millésime 2007.  Janvier 2011
Extrait d`un commentaire de Laurent Probst sur son site internet: vinsconfédérés.ch
Belle robe d’un rubis bien soutenu, le nez est d’une grande franchise, sinon pureté. Notes florales et fruitées (cerise rouge) s’entremêlent harmonieusement. En bouche, belle attaque et une bouche fraîche et vive, l’élevage est discret, peut-être relève t-on une petite note toastée, mais très discrète et parfaitement intégrée. J’ai trouvé également une petite note d’amande douce en bouche. Ce pinot noir est très agréablement tonique, frais, sur une structure élégante, que je qualifierai presque d’élancée (elle n’a pas d’épaules bodybuildées, sa musculature est ferme et discrète, mais bien là). Belle longueur. Un très joli pinot noir. (Pour l’article complet, entrez le lien suivant dans votre navigateur: http://vinsconfederes.ch/?p=457)

Millésime 2009.  Un commentaire de CAVE SA. Août 2011.

Nous en sommes certains, 2009 est le meilleur millésime de Colombe Noire produit à ce jour par Raymond Paccot. Avec cette cuvée, il arrive même à taquiner les collègues bourguignons et passe un cap important : premier nez éclatant de cerise bien mûre, enrobée d’une discrète vanille torréfiée ; tanins juteux, texturés et raffinés, donnant à l’ensemble une grande séduction.

Verticale de Colombe Noire du 7 février 2014

2012 : Pas encore en vente. Grenat Limpide, brillant. Nez net, petite réduction. S’ouvre lentement sur des notes boisées, beaux fruits derrière. Attaque fraîche, fruitée, tanins fins, de trame moyenne. Joue la finesse et l’élégance. Vin encore sur l’élevage, retenu, qui a besoin de temps pour s’épanouir. A revoir.

2011 : Grenat limpide, brillant. Encore sur la réserve, fruit mûr, légèrement boisé. Attaque souple, ronde, l’entrée est gourmande. Le milieu de bouche n’a pas encore digéré son bois. Le vin est bien porté en milieu de bouche grâce à une jolie acidité qui prolonge le fruit et la finale.

2010 : Nez fin, précis. Beau naturel d’expression du Pinot, épices douces. Bouche suave, gourmande, petite évolution, note torréfiée, fruits mûrs. Les tanins commencent à se fondre. Finale longue, épicée, et sur le pruneau. Manque un poil de lumière en finale.

2009 : Fruit mûr, écorces, légèrement eucalyptus (maturité). Attaque ronde. Bouche tramée, fruits mûrs, beaux tanins juteux qui se sont bien patinés avec le temps. Finale longue, puissante et très consistante.

2008 : Robe limpide, légèrement évoluée. Millésime délicat, il a marqué son empreinte. Nez sur l’évolution, complexe, fin et délicat. Attaque encore légèrement carbonique, bouche en demi-concentration, gourmande. Les tanins ne sont pas tout à fait aboutis (millésime). Finale d’intensité moyenne, évoluée. A boire.

2007 : Deux bouteilles ouvertes : une anormalement évoluée (étanchéité du bouchon ?). L’autre se révèle beaucoup plus fraîche, sur les fruits mûrs, cassis, sous-bois. Bouche à l’avenant, fraîche, aux beaux tanins présents et qui portent le vin. Finale longue.

2006 : Nez ouvert, cassis, champignon. Attaque souple, élégante. Vin fondu, gourmand qui ne demande qu’à être bu. En délicatesse, les tanins sont fondus et veloutés. Finale moyenne, un peu simple. A boire.

2005 : Nez net, précis, fin et complexe. Attaque franche, racée. Beaucoup d’énergie dans ce vin, notamment par les tanins serrés qui profilent magnifiquement le vin. Belle évolution en milieu de bouche, fruits mûrs, cachou, aucun cheveux gris. Finale longue, racée. Un très beau vin.

2004 : Beau nez, fin précis et élégants. Evolution sur le sous-bois, les épices douces, mais ne manque pas de charme. Gourmand, frais, reposé : beau vin délié aujourd’hui. Qui ne possède pas toutefois la complexité de millésimes plus récents. Belle surprise.

2003 : Millésime atypique, le vin l’est tout autant ! C’est rond, puissant, sans acidité. Bouche tramée, tanins fondus, réglissés, qui heureusement portent le vin. Pour les amoureux des vins sudistes. Ne manque pas d’intérêt.

 

 

 

Millésime 2012. Dégusté le 9 février 2018
Commentaire de Marc Jaermann

Chers Violaine et Raymond… et vous tous, de la Colombe,

Nous nous sommes régalés à trois d’une Colombe Noire 2012. Quel régal!

Un fruit magnifique, une sensation de pinot séducteur et naturel (comme une personne qui ne force pas).

Il était plutôt clair, dans une vraie tradition de pinot: extraction des tanins mesurée. La parfaite finesse, la juste mesure à mon sens, à celui de mon épouse et de Martin, l’un de nos enfants.

Tous les trois, nous vous remercions non seulement pour ce flacon précis, mais plus généralement de votre contribution à apporter du plaisir et la joie du partage.

Amitiés.

Marc Jaermann

(Membre du quatuor Sine Nomine)

 

Millésime 2015 
DIVO – Dossier septembre 2018

LA FINESSE DE LA CÔTE

La Colombe Noire, Réserve 2015,
La Côte AOC, Domaine La Colombe, Raymond Paccot

Cette cuvée de vignes de quarante ans provenant de quatre parcelles est issue de raisins récoltés par tris afin d’optimiser la maturité des baies. Une macération de 20 jours pour développer couleur et tanins fins sera nécessaire puis un élevage en barrique va affiner la texture noble du vin. Une production faible de chaque pied va optimiser la profondeur naturelle, tout en conservant la finesse typique de ce cépage. Des fruits mûrs, des épices, le tabac, l’amande apportent du panache aromatique à ce grand Pinot Noir sans excès.