Logo Domaine La Colombe – 1173 Féchy

Expression

Polisson

Gamaret, Divico, Pinot Noir

La Côte Appellation d’origine contrôlée

Un polisson est un fripon, un enfant désobéissant. C’est un peu l’histoire de ce vin, qui nous a causé quelques gentils soucis. Aujourd’hui, après patience et jeu d’assemblage, nous sommes heureux de vous le faire découvrir, il a développé tout son charme ! Idéal pour accompagner des grillades en été ou même une bonne pizza maison !

Température de service: 10-12
commander en ligne
Remettre à zéro les choix pour voir d'autres options

Prix unitaire: CHF Loader

Quantité

Expression

Le chant des arômes

Le Domaine La Colombe cultive plusieurs cépages en plus des Chasselas. L’harmonie du lieu et du cépage permet à chaque plant d’exprimer la pleine mesure de son caractère.

En cave, la limite de l’intervention est la recherche de l’expression authentique. Personnalité des cépages, plénitude des arômes offrent ici un parfait équilibre délivrant un plaisir entier et immédiat.

MILLÉSIME

Vendanges 10 septembre 2018

La date d’éclosion des bourgeons nous prédisait une année normale, avec des vendanges en octobre, comme de coutume dans notre région. Mais le laps de temps jusqu’à la floraison a rarement été aussi court : seulement 49 jours contre 62.5 jours en moyenne grâce à un temps chaud et ensoleillé !

Nous avons donc commencé la cueillette le 10 septembre, avec des raisins de qualité absolument irréprochable et des températures frisant encore les 30 degrés. C’était un des plus beaux et plus longs étés jamais enregistrés.

Les fermentations se sont bien déroulées. Les derniers sucres se sont transformés en alcool. Etape cruciale, révélatrice des subtilités du raisin. Par respect du travail à la vigne, nous vinifions dans le même état d’esprit. Notamment, par l’usage de levures indigènes ou l’absence de soufre, ce qui nous fait vivre des aventures parfois surprenantes… La dégustation est donc quotidienne. Nous surveillons les vins avec curiosité et intérêt, ce qui nous permet de doucement guider chaque cuve par des contrôles de températures ou des transvasages.

Nous nous réjouissons de vous revoir à notre caveau pour déguster ce millésime 2018, qui offre des vins avec du corps et de très belles concentrations d’arômes.

cave-maturite

nos vins

Panaché de Rouges

Divers
CHF 23.5333
unité - 75 cl

Carton découverte

Divers
CHF 19.6166
unité - 75 cl

De Facto

Chasselas
CHF 18.50
unité - 75 cl

Sang d’Encre

Chasselas, Sauvignon...
CHF 19.00
unité - 75 cl

Viognier

Viognier
CHF 12.00
unité - 50 cl

Jus de raisin

Chasselas
CHF 6
unité - 50 cl

Héritage

Chasselas
CHF 10.00
unité - 70 cl

Gamay

Gamay
CHF 15.50
unité - 75 cl

Pinot Rosé

Pinot noir
CHF 9.50
unité - 50 cl

Sauvignon blanc

Sauvignon blanc
CHF 22.00
unité - 75 cl

Pinot Noir

Pinot noir
CHF 11.80
unité - 50 cl

Chardonnay

Chardonnay
CHF 19.00
unité - 75 cl

Pinot Gris

Pinot gris
CHF 17.50
unité - 75 cl

 
Le commentaire de Frédy Girardet
«Ce vin corsé et généreusement fruité accompagne bien les viandes rôties, telles qu’un gigot ou un carré d’agneau, un carré de porc rôti sur l’os ou des jarrets de veau braisés.»

Millésime 2003 
dégustation par Martin Kilchmann
«Assemblage von Gamaret, Garanoir und etwas Pinot noir, barriqueausgebaut. Herzhafter, fruchtbetonter, röstaromengeprägter Rotwein mit viel Stoff, Süsse une markanten Tanninen. Ein fleischiger Wein im mediterranen Stil; 2002 und 2004 sind schlanker, reservierter, aber auch etwas frischer.»

Millésime 2008 
Commentaires du CAVE SA – Gland, septembre 2010
Voici ce qui est peut-être la meilleure Colombe rouge produite à ce jour par Raymond Paccot ! En 2008, cet assemblage de pinot, gamay, gamaret et garanoir a tout pour plaire : nez gorgé de fruit : agrumes, fruits rouges confits et discrètes notes de fleurs. L’élevage est parfait et vient lisser un tanin gorgé de fruit, succulent, qui allonge le vin sur sa sapidité et son croquant.

Verticale Colombe Rouge du 1er mars 2013

2010 : Robe violette, brillante. Nez discret, encore sur l’élevage. Mûre, vanille. Attaque serrée et pulpeuse. On ressent encore l’élevage, mais le fruit est dessous et ne demande qu’à sortir. Les tannins sont fins, encore anguleux, plein de promesses. Finale longue et persistante, mais encore retenue au niveau aromatique. En devenir.

2009 : Les fruits à noyau (pruneau) composent le nez, ainsi qu’un léger côté boisé. Nez discret. Attaque ronde, aux tannins présents mais enrobés. Grosse matière en milieu de bouche, beaucoup de fruit. C’est mûr. On a le sentiment que le vin est en train de se refermer, il se resserre en finale. Vin à attendre.

2008 : Robe grenat. Nez ouvert, cassis, épices, bois. Attaque souple et fruitée, Vin en demi-concentration, qui ne fait pas dans le démonstratif, mais mise sur l’élégance et la finesse ; la fraîcheur est le fil conducteur. Tout à fait dans la ligne du millésime. Ce déguste sans complication.

2007 : On sent les premières évolutions. Le nez à besoin de temps pour s’ouvrir. Cassis, âtre. Concentrée et structurée, la bouche est dotée de tannins fermes, qui donne un côté très rectiligne au vin. On retrouve le fruité en bouche, avec des notes poivrées. Finale longue et serrée. Il a encore quelques belles années.

2006 : Robe grenat, légèrement évoluée. Le nez est à l’avenant. On est sur les fruits travaillés (gelée de cassis), la cannelle, sous-bois. Attaque pulpeuse, ronde et gourmande, qui continue sur les fruits chauds, les épices. Finale longue aux tanins présents.

2005 : Robe violette, très légère évolution, fait encore jeune. Epices, fruits macérés, beaucoup de profondeur dans ce nez. Bouche aux tannins fins et puissants, à la trame serrée. Que voilà un vin sérieux, un peu monacal dans l’approche. Très buriné, ce cru peine à se dévoiler, il est encore fermé. Grand potentiel de matière, mais va-t-elle un jour se déployer, se relâcher ? A suivre.

2003 : Robe rouge, évoluée. Nez ouvert, exubérant, fruits chauds, fumée froide, épices douces. Attaque soyeuse, c’est tout rond, enrobé, peu d’acidité (millésime de canicule !), milieu de bouche puissant, mais équilibré. Vin baroque, hors des sentiers battus.

2002 : Robe évoluée. Plus de fruit à ce stade : sous-bois, épices, notes animales. Attaque souple et légèrement carbonique. En demi-concentration, avec une trame de tannins un peu lâche, le vin joue la finesse. Mais l’évolution est marquée, l’ensemble fait un peu fatigué. A finir.

1999 : Pas mal de carbonique encore dans ce vin. Il est bien de le décanter pour enlever l’excédent. Equilibre sur la fraîcheur, ce vin est sans grande complexité (jeune vigne), mais mieux préservé que le 2002. A boire.

1996 : Dégusté en 50cl. Jeune vigne, petit contenant, ce vin est aujourd’hui un beau souvenir…

Millésime 2013 – Dégustation fin 2015
Vinum – Winzerlegende Raymond Paccot (10|2015) INT
La Côte AOC La Colombe Rouge 2013

« Rote Cuvée aus Gamaret, Garanoir, Pinot Noir und Syrah. Prägnante Aromatik, mit Noten von roten und dunklen Beeren, Veilchen, Minze und schwarzem Pfeffer. Wirkt im Gaumen noch temperamentvoll, ja jugendlich, mit kernigem Tannin und angepasster Säure. Guter Essensbegleiter! »

Millésime 2015 – Dégustation fin 2017
Vinum – Swisswine: Vaud (10|2017) CH
La Côte AOC La Colombe Rouge 2015

« Eher elegant als extravagant verführt dieser Colombe mit zartwürziger Struktur, knackiger Konsistenz, Spannung, viel Nachhall, erstklassigen Tanninen, präziser Machart und Eleganz. Mit etwas Geduld bei der weiteren Reifung können Kirsche, Heidelbeere, Himbeere und Cassis noch an Intensität gewinnen. »

Millésime 2015 – Dégustation début 2017
Vinum – Assemblages rouges (2¦2017) FCH
La Côte AOC La Colombe Rouge 2015

18,0/ 20 PUNKTE

Millésime 2015, Dégustation en Juillet 2018

« Jusque là, je ne savais pas que l`honnêteté avait un goût… »
de Georges Humphrey