Logo Domaine La Colombe – 1173 Féchy

Réserve

Colombe Rouge

Assemblage von Gamaret, Merlot et Syrah

La Côte Appellation d’origine contrôlée

Die Colombe Rouge ist ein Wein für sich und bietet in jedem Jahrgang eine neue Assemblage aus den roten Sorten des Weinguts, ausgebaut im Eichenholzfass. Es ist eine Cuvée, die nach kreativen Übereinstimmungen zwischen Struktur, Fülle und Aromenpalette sucht, je nach klimatischen Bedingungen … und je nach unserer Inspiration ! Ein Wein mit Körper und sonnenverwöhnten, schillernden Aromen.

texte_ColombeRouge
Einsatztemperatur: 10-12
online bestellen
Optionen zurücksetzen, um andere Optionen anzuzeigen

Stückpreis: CHF Loader

Menge

Réserve

JAHRGANG

Weinernte am 10. September

Der Zeitpunkt der Knospung liess uns ein normales Jahr erwarten, mit einer für die Region üblichen Ernte im Oktober. Selten war die Zeit bis zur Blüte jedoch so kurz; mit 49 Tagen war dieser Zeitraum dank des sonnigen und warmen Wetters um zirka zwei Wochen kürzer als der Durchschnittwert von 62.5 Tagen.

Daher konnten wir die Ernte auch schon am 10. September beginnen, mit Trauben von tadelloser Qualität und Temperaturen von bis zu 30 Grad. Es war einer der längsten und schönsten Sommer seit wir uns erinnern können.

Die Gärungen verliefen sehr gut und die letzten Zucker wurden in Alkohol verwandelt. Ein entscheidender Vorgang, der die Subtilität der Trauben erst zum Vorschein bringt. Mit demselben Respekt wie bei der Arbeit am Weinberg vinifizieren wir auch. Dies realisieren wir im Besondern durch die Verwendung einheimischer, natürlich vorhandener Hefen und ohne Zusatz von Schwefel, was uns manchmal überraschende Abenteuer erleben lässt… Es muss also täglich degustiert werden. Mit Neugierde und Interesse umsorgen wir unsere Weine, wobei die einzelnen Bottiche mit Temperaturkontrollen oder Abstichen sanft geführt werden. Wir freuen uns, Sie in unserem Caveau wiederzusehen und mit Ihnen den Jahrgang 2018 zu degustieren, welcher sich durch körperreiche Weine mit sehr schönen Aromenkonzentrationen auszeichnet.

cave-maturite

unsere weine

Apex

Chardonnay, Pinot noir
CHF 28.00
Einheit - 75 cl

La Grive

Gamaret, Assemblage
CHF 28.00
Einheit - 37.5 cl

Girarde

Pinot noir
CHF 37.00
Einheit - 75 cl

Colombe Noire

Pinot noir
CHF 27.50
Einheit - 75 cl

Ecce

Amigne
CHF 29.00
Einheit - 75 cl

Chardonnay Réserve

Chardonnay
CHF 27.50
Einheit - 75 cl

Colombe Grise

Pinot gris
CHF 27.50
Einheit - 75 cl

Amédée

Savagnin
CHF 32.00
Einheit - 75 cl

 
Le commentaire de Frédy Girardet
«Ce vin corsé et généreusement fruité accompagne bien les viandes rôties, telles qu’un gigot ou un carré d’agneau, un carré de porc rôti sur l’os ou des jarrets de veau braisés.»

Millésime 2003 
dégustation par Martin Kilchmann
«Assemblage von Gamaret, Garanoir und etwas Pinot noir, barriqueausgebaut. Herzhafter, fruchtbetonter, röstaromengeprägter Rotwein mit viel Stoff, Süsse une markanten Tanninen. Ein fleischiger Wein im mediterranen Stil; 2002 und 2004 sind schlanker, reservierter, aber auch etwas frischer.»

Millésime 2008 
Commentaires du CAVE SA – Gland, septembre 2010
Voici ce qui est peut-être la meilleure Colombe rouge produite à ce jour par Raymond Paccot ! En 2008, cet assemblage de pinot, gamay, gamaret et garanoir a tout pour plaire : nez gorgé de fruit : agrumes, fruits rouges confits et discrètes notes de fleurs. L’élevage est parfait et vient lisser un tanin gorgé de fruit, succulent, qui allonge le vin sur sa sapidité et son croquant.

Verticale Colombe Rouge du 1er mars 2013

2010 : Robe violette, brillante. Nez discret, encore sur l’élevage. Mûre, vanille. Attaque serrée et pulpeuse. On ressent encore l’élevage, mais le fruit est dessous et ne demande qu’à sortir. Les tannins sont fins, encore anguleux, plein de promesses. Finale longue et persistante, mais encore retenue au niveau aromatique. En devenir.

2009 : Les fruits à noyau (pruneau) composent le nez, ainsi qu’un léger côté boisé. Nez discret. Attaque ronde, aux tannins présents mais enrobés. Grosse matière en milieu de bouche, beaucoup de fruit. C’est mûr. On a le sentiment que le vin est en train de se refermer, il se resserre en finale. Vin à attendre.

2008 : Robe grenat. Nez ouvert, cassis, épices, bois. Attaque souple et fruitée, Vin en demi-concentration, qui ne fait pas dans le démonstratif, mais mise sur l’élégance et la finesse ; la fraîcheur est le fil conducteur. Tout à fait dans la ligne du millésime. Ce déguste sans complication.

2007 : On sent les premières évolutions. Le nez à besoin de temps pour s’ouvrir. Cassis, âtre. Concentrée et structurée, la bouche est dotée de tannins fermes, qui donne un côté très rectiligne au vin. On retrouve le fruité en bouche, avec des notes poivrées. Finale longue et serrée. Il a encore quelques belles années.

2006 : Robe grenat, légèrement évoluée. Le nez est à l’avenant. On est sur les fruits travaillés (gelée de cassis), la cannelle, sous-bois. Attaque pulpeuse, ronde et gourmande, qui continue sur les fruits chauds, les épices. Finale longue aux tanins présents.

2005 : Robe violette, très légère évolution, fait encore jeune. Epices, fruits macérés, beaucoup de profondeur dans ce nez. Bouche aux tannins fins et puissants, à la trame serrée. Que voilà un vin sérieux, un peu monacal dans l’approche. Très buriné, ce cru peine à se dévoiler, il est encore fermé. Grand potentiel de matière, mais va-t-elle un jour se déployer, se relâcher ? A suivre.

2003 : Robe rouge, évoluée. Nez ouvert, exubérant, fruits chauds, fumée froide, épices douces. Attaque soyeuse, c’est tout rond, enrobé, peu d’acidité (millésime de canicule !), milieu de bouche puissant, mais équilibré. Vin baroque, hors des sentiers battus.

2002 : Robe évoluée. Plus de fruit à ce stade : sous-bois, épices, notes animales. Attaque souple et légèrement carbonique. En demi-concentration, avec une trame de tannins un peu lâche, le vin joue la finesse. Mais l’évolution est marquée, l’ensemble fait un peu fatigué. A finir.

1999 : Pas mal de carbonique encore dans ce vin. Il est bien de le décanter pour enlever l’excédent. Equilibre sur la fraîcheur, ce vin est sans grande complexité (jeune vigne), mais mieux préservé que le 2002. A boire.

1996 : Dégusté en 50cl. Jeune vigne, petit contenant, ce vin est aujourd’hui un beau souvenir…

 

Millésime 2015, Dégustation en Juillet 2018

„Jusque là, je ne savais pas que l`honnêteté avait un goût…“

de Georges Humphrey