Logo Domaine La Colombe – 1173 Féchy

Le Féchy à Frédy

11 janvier 2021

En 1980, Jacky Mercety, l’artisan qui fabriquait de beaux vélos sur mesure, offre une bouteille de Féchy La Colombe à Freddy Girardet. Le chef de l’Hôtel de Ville de Crissier appelle aussitôt Raymond afin de lui commander quelques bouteilles pour son restaurant. Ainsi débute une longue et belle amitié…

Raymond Paccot Frédy Girardet
Une amitié de longue date avec Frédy Girardet

Quelques années plus tard, Girardet confie qu’il lui manque des vins suisses tendus et frais pour accompagner ses poissons et fruits de mer. Ils décident alors ensemble de créer leur propre assemblage. « Depuis ce moment, on travaille toujours comme ça. Je lui propose des vins tirés à la cuve, il choisit, puis on affine l’assemblage ensemble au pourcent près », raconte le vigneron.

En 1996, au moment où le chef remet son restaurant à Philippe Rochat, le Conseil d’Etat vaudois veut remercier le grand cuisinier pour tout ce qu’il a apporté à la réputation du canton. Il lui offre le droit de récolte sur le terroir des Bayels, au cœur des vignes du Domaine La Colombe. Ainsi naît le Féchy à Frédy.

L’équipe de l’Hôtel de Ville de Crissier, dirigée par Philippe Rochat, en visite à Féchy

Philippe Rochat, son successeur, souhaite également faire sa cuvée. L’aventure continue en 2012 avec le troisième chef trois étoiles de Crissier, Benoît Violier, puis en 2018 avec Franck Giovannini.

En 2014, Raymond a réuni Philippe Rochat, Frédy Girardet et Benoît Violier à l’occasion d’un repas somptueux, pour un accord mets-vins La Colombe (Alizé Hafner)

Ces cuvées sont des assemblages avec une majorité de chasselas, couplés par différents cépages cultivés sur le Domaine. Tous les chefs sont des défenseurs des vins de lieu et chacun d’entre eux à su donner à son vin sa propre personnalité.

Ces belles rencontres sont des aventures humaines qui donnent encore plus de goût à notre vie.

L’heureuse collaboration perdure avec Franck Giovannini.

Partager l’article sur les réseaux sociaux